Sérialisation de cosmétiques : ce que les entreprises cosmétiques peuvent apprendre de l'industrie pharmaceutique

Chanel N° 5 et Cool Water de Davidoff sont les classiques absolus parmi les parfums et font partie des produits au plus fort chiffre d'affaires de la branche. Cette popularité les place cependant aussi tout en haut de la liste des produits les plus falsifiés. Si les entreprises cosmétiques veulent éviter des préjudices économiques et une perte de réputation en ces temps de mondialisation et de vente en ligne croissante, elles doivent agir. Le fait que l'industrie pharmaceutique ait à combattre des problèmes similaires depuis des années et que des solutions stratégiques existent pourrait être une véritable aubaine pour l'industrie cosmétique.

La falsification de cosmétiques est devenue plus lucrative que celle des produits pharmaceutiques. En effet, on n'associe plus la falsification de cosmétiques avec des copies bon marché qui – proposées sur des marchés hauts en couleurs – se démasquent elles-mêmes. De bonnes falsifications coûtent désormais pas mal d'argent.

Demander des informations produit

Le syndicat des cosmétiques demande plus de protection des consommateurs

Les plagiats de cosmétiques vraiment bons ne se font plus remarquer par une impression médiocre ou des emballages encore plus déficients. Il est également rare de trouver des inclusions dans les flacons en verre, des arêtes vives ou des vaporisateurs branlants. Comme la vente en ligne fait grandement concurrence aux magasins traditionnels, la contrefaçon devient un marché de plus en plus juteux – et en plus il ne présente pas de risque. Dans le cadre de la mise en œuvre d'une stratégie numérique sur le marché intérieur, des associations telles que le syndicat des cosmétiques VKE exigent donc que les plateformes internet soient mises à contribution pour des mesures visant à protéger le consommateur et que des obligations d'assurer la sécurité de la circulation soient introduites.Si cela devient officiel et que les groupes veulent mieux protéger leurs marques, les standards de sécurité devront s'améliorer.

1 Source: www.presseportal.de/pm/42679/3918882

Sérialisation de flacons dans l'industrie cosmétique
Systèmes Track & Trace pour l'industrie cosmétique

POURQUOI DES SYSTÈMES TQS TRACK & TRACE DE WIPOTEC-OCS ?

  • Une grande expérience grâce à 3 000 projets réussis de Track & Trace
  • TQS Fast Track – facile à mettre en place, design compact
  • Ingénierie premium pour hautes performances – 100 % travail de qualité allemand et des capacités en ingénierie du plus haut niveau
  • Solution Track & Trace complète pour toutes les demandes et tous les règlements mondiaux, fiable et évolutiver
  • Modulaire, modulable et facilement intégrable dans des lignes existantes

Vers les systèmes Track & Trace

Regarder ce qui se passe ailleurs : l'industrie pharmaceutique montre l'exemple

Au plus tard depuis que des falsificateurs de pilules futés ont prouvé que la sécurité anti-contrefaçon des codages et hologrammes est toute relative, la branche des cosmétiques est appelée à agir. En effet, il devient de plus en plus facile pour la mafia des contrefaçons d'imiter, par exemple, les codes de sécurité faits de micro-marquages et non détectables à l'œil nu. Ils les imitent si bien que les smartphones n'ont désormais plus aucune chance de démasquer ces faux codages, ce qui était autrefois la prétention de différentes applis. Il en va de même avec la technologie Lasergloss, un pelliculage réalisé avec un film spécial rendant les marquages plus sûrs. Pourtant la branche porteuse des cosmétiques dispose d'un atout, qu'il ne lui reste qu'à jouer : Grâce à la nouvelle directive de sérialisation pour produits pharmaceutiques, devenue obligatoire en début d'année, les responsables des groupes cosmétiques n'ont qu'à regarder ce qui se passe ailleurs et à adapter les technologies de sérialisation à la fabrication de leurs produits.

 

TQS-LI-Bottle : Solution de sérialisation compacte pour bouteilles et flacons

Cosmétiques protégés contre la contrefaçon grâce à l'utilisation de systèmes de sérialisation

Pour protéger les marques : la sérialisation des cosmétiques

Techniquement, il n'y a pas vraiment de différence entre un emballage anti-contrefaçon d'un produit biologique dans une ampoule ou d'un parfum dans un flacon. L'important est la traçabilité et les solutions pour y arriver. Pour les géants de la beauté, cela signifie plus de protection pour la marque et plus de sécurité – pour eux et leurs clients – car chaque produit qui quitte la ligne de production peut être identifié clairement. Les magasins traditionnels ainsi que différents portails en ligne connaîtront alors dès la livraison le lieu et la date de fabrication des crèmes et autres produits, ainsi que leur cycle de vie complet. Si les entreprises cosmétiques prêtent trop peu d'attention au problème de la contrefaçon, cela peut leur revenir cher. D'une part, par l'atteinte à leur image et les pertes de chiffre d'affaires pour la vente d'un original qui l'accompagnent. D'autre part, par les coûts additionnels occasionnés par la communication en temps de crise et le difficile rétablissement de l'image abîmée. Cela tombe sous le sens que le coût peut être nettement supérieur à une mise à niveau des installations par des solutions de sérialisation.

Remplissage d'un pot de cosmétique

L'accélération des marchés demande une protection innovante des consommateurs

Souvent, les falsifications ne se trahissent pas seulement par une mauvaise odeur. Il n'est pas rare que des contrefaçons de cosmétiques provoquent de sérieux troubles de la santé, par exemple quand la crème solaire FPS 50 falsifiée ne tient pas ses promesses et qu'il s'ensuit un coup de soleil et des irritations de la peau. Dans ce cas, les clients déçus ont souvent aussi perdu confiance dans l'original. La sérialisation est synonyme de sécurité – en tout point de la chaîne de fabrication et de commercialisation, indépendamment des contenus, tailles et lots des emballages. Au vu de la mondialisation grandissante et de l'adaptation croissante des produits aux différents marchés cibles, de bonnes mesures de sérialisation et une information correspondante envers le consommateur créent de la confiance. Les contrefaçons de produits cosmétiques deviennent alors un modèle commercial dépassé qui n'est plus rémunérateur.

WIPOTEC dispose d'une grande expérience dans le développement de solutions de sérialisation pour produits pharmaceutiques. Que les lots soient petits ou grands, la matière de l'emballage primaire et secondaire ne sont pas des points importants. De la recette des crèmes et parfums jusqu'au rayonnage du magasin traditionnel ou au dépôt du marchand en ligne, la sérialisation protège les produits de valeur. Les solutions de WIPOTEC représentent un investissement judicieux dans l'avenir. Un avenir auquel les experts ne prédisent pas seulement plus d'accélération et des ventes en ligne renforcées, mais aussi la croissance continue de l'industrie cosmétique.

Recherche produits

Trois étapes pour trouver votre solution

Newsletter

Restez au courant !

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous consentez à leur utilisation sur ce site. En savoir plus En savoir plus

Accepter